Tanna : à l’assaut d’un volcan au Vanuatu

Vanuatu
8 décembre 2016 / By / , , , / 1 Comment

Maintenant que je vous ai raconté quelques généralités sur le Vanuatu – à lire >>ici<< – je peux passer aux différentes étapes de notre séjour. Et on va commencer par du lourd ! La raison qui nous a fait venir au Vanuatu tient dans c’est 5 lettres : Tanna. Ou encore Yasur. Car oui la raison principale qui nous a amené au Vanuatu c’est que l’on peut observer de très prêt un volcan en pleine activité : le Mont Yasur. Et il se trouve sur la petite île de Tanna. Allez, je vous emmène la découvrir !

 

Une visite de volcan très encadrée

En lisant différents articles de blog, j’avais pu voir que l’accès au volcan était payant mais qu’on pouvait le faire par ses propres moyens – comprenaient en montant sur vos petites jambes.  Hors, ça c’était avant ! Lors de nos échanges de mails avec Zaza – qui a nous a aidé à organiser notre séjour – j’avais compris qu’effectivement cela semblait plus encadré qu’avant. Mais c’est une fois sur place que j’ai compris à quel point ! Et oui, maintenant il n’y a vraiment plus moyen de monter découvrir le volcan sans passer par l’organisation officielle. Voici donc comment cela se passe :

  • Il est possible d’observer l’activité du volcan à 2 moments de la journée : très tôt le matin ou en fin de journée. La plus part des gens y vont en fin de journée. Il faut pour cela payer votre entrée à la petite cabane en bas du site. Rendez-vous à 16h. Ensuite vous assisterez à une cérémonie d’accueil avec danses traditionnelles et consignes de sécurité. Puis départ en pick-up vers le sommet. On est alors encadré par des guides pour accéder à différents points de vues. Les points de vues vont dépendre de l’activité du volcan et du sens du vent. Le but étant de garder tout le monde en sécurité, à l’abris des projections de lave et des nuages de cendres. L’observation dure environ 1h30. La nuit se couche, le volcan gronde : c’est MA-GI-QUE !!! Puis on redescend et un petit buffet – fruits et gâteaux – nous attend.
  • Vous pouvez aussi monter observer le volcan le matin. Rendez-vous à 4h oui ça pique un peu !!!- sur le site. Dans ce cas, pas de cérémonie, vous montez direct en pick-up. Observation durant 1h30 avec lever du soleil puis redescente et dodo – ou pas ! Bon par contre il faut que ton chauffeur et ton guide se soient bien levés… Le premier matin où nous avons tenté l’expérience on a eu droit à un gros FAIL… Il pleuvait des cordes, on était que tous les 2 à avoir réservé et seul notre guide était présent… Le chauffeur a préféré rester dans son lit. Bon quand tu te lèves à 3h30 et qu’au final tu dois retourner dans ton lit sans avoir vu le volcan, tu es un peu énervé ! Maintenant que tout est encadré et qu’on te fait payer le prix fort, on aurait apprécié que l’organisation soit un peu plus sérieuse.

Niveau tarif cela fait un peu mal au budget. La première visite – quelle soit le matin ou le soir – vous coûtera 7 500 vatus par personne – soit 61€. La seconde visite, 4 500 vatus. La troisième – oui oui quand on aime on ne compte pas – est gratuite. Par contre la quatrième et les suivantes sont de nouveau à 4 500 vatus.

Edit Avril 2017 : Le tarif de la première entrée au volcan Yasur est désormais de 9 750 vatus depuis le 1 er avril 2017. Je ne connais pas le prix de la seconde visite désormais. 

Une expérience inoubliable

Bon maintenant que je vous ai parlé de l’organisation, parlons sensations 😉 Clairement c’est un truc de fou !! Je rêvais depuis toute petite de voir et d’approcher un volcan en activité. C’est maintenant chose faite ! On a vraiment été impressionné par la puissance du volcan. Les projections de lave en fusion à des centaines de mètres de hauteur, les nuages de cendre, le grondement du volcan, la nuit qui tombe… Mais le plus impressionnant c’est lorsque le sol se met à trembler lors de certaines explosions. On se sent vraiment tout tout petit face à la nature.

Nous sommes montés 3 fois au sommet du Mont Yasur : 2 fois le soir et 1 fois le matin. Chaque fois a été différente et tout autant captivante. L’intensité des explosions n’était pas la même, les conditions météo non plus, mais on en a pris plein les yeux chaque fois ! Si vous n’avez pas le temps d’y aller 3 fois, essayez tout de même d’y monter 1 fois au coucher du soleil et 1 fois au lever. L’ambiance n’est pas la même. Rien que le fait d’arriver de nuit – le matin – cela ne vous met pas dans les mêmes conditions.

Bref c’est vraiment une expérience que l’on est pas prêt d’oublier. Je dirais même que cela nous a donné envie d’en voir d’autres ! On s’est toujours senti bien encadré avec les guides qui étaient à l’affut du moindre changement de vent ou d’un danger quelconque. C’est une activité qui peut se faire sans soucis avec des enfants. Cependant pas trop jeune non plus car par moment les odeurs de souffre peuvent être assez fortes et le bruit des explosions très impressionnant.

Visite au village d’Imayo

Bon comme les visites du volcan se fond soit à 4h le matin soit à 16h et dure 2h, il nous restait une partie de la journée à occuper ! Je ne vous cache pas que le matin, je me recouchais 1h ou 2h. Ensuite on a donc cherché ce que l’on pouvait visiter. Nous voilà donc partis à pieds en direction du village d’Imayo. Depuis le pied du volcan il faut compter entre 30 et 45 minutes en fonction des temps d’arrêt photo.

Une fois arrivé au village d’Imayo, 3 gamins nous font visiter. Ils nous emmènent voir une ferme piscicole qui a été installée après le passage du cyclone Pam. Puis on leur explique que l’on souhaiterait voir les danses traditionnelles – ou Custom Dance – et ils nous conduisent alors vers une place du village de laquelle on peut voir le volcan Yasur qui crache des panaches de fumée. La place a été aménagée spécialement pour les touristes : un auvent et des bancs pour observer les danses à l’abris du soleil qui tape fort. Mais aussi quelques présentoirs afin de vendre l’artisanat local : sculptures, colliers et sac tressés.

Une bonne dizaine de personnes s’activent pour revêtir leurs habits et le chef du village arrive. Je dois vous avouer que l’on s’est senti un peu gêné par tout cela. Tout ce monde qui s’activent juste pour nous ! Nous avons vu 3 danses différentes, puis le chef nous a montré comment faire du feu et un petit tour de magie. Une femme du village nous a également proposé de gouter des fruits mais étant un peu barbouillé, on a décliné. Nous avons payé 1 000 vatus par personne pour les danses et 1 000 vatus de souvenir – une sculpture et un collier. Après coup, nous avons regretté de ne pas avoir pris un guide car nous n’avons du coup pas eu d’explications sur les danses et je pense que l’on se serait peut être senti plus à l’aise…

 

Et on dort où à Tanna ?

Et bien dans un arbre avec vue sur le Mont Yasur bien sûr ! Avec l’aide de Zaza nous avons dormi chez Fred au Tree Top Lodge. C’est un peu rustique mais on y a bien dormi et se lever et s’endormir avec la vue sur le volcan c’était top ! Malheureusement Pam a ici aussi fait des dégâts et pour l’instant Fred n’a plus qu’une seule cabane perchée dans son banian mais il y a d’autres chambres qui donnent aussi sur le volcan. Les toilettes et la douche sont très simples mais propres. Pas d’eau chaude, ce qui peut être un peu dur par temps frais ! Nous avons payé 5 000 vatus par nuit pour 2 personnes. Comme en Nouvelle-Calédonie, les hébergements ne sont pas donnés au Vanuatu.

Pour les repas, la femme de Fred préparent des plats midi et soir. Nous n’avons pris que nos repas du soir sur place.  Entrée, plat et dessert pour 1 000 vatus par personne. C’est simple mais c’est copieux et plutôt bon. Le petit déjeuner est compris dans le prix de la nuit. Nous avions du pain maison, des fruits, boissons chaudes et confitures – pas très bonne par contre la confiture... Perso, entre le petit déjeuner et le repas du soir cela nous suffisait pour toute la journée. Si vous dormez aux alentours du volcan, peu de ravitaillement possible… Prévoyez de faire quelques courses soit au village où se situe l’aéroport, soit avant d’arriver sur l’île. Vous pourrez avoir de l’eau chaude chez Fred, les nouilles chinoises peuvent être une bonne option. Attention cependant aux petites souris qui pourrait venir s’attaquer à vos provisions dans la chambre…

Voilà pour ce petit retour sur Tanna et son impressionnant volcan. Je vous donne rendez-vous dans le prochain article pour découvrir la très jolie Santo !

Encore un peu de lecture ?

Vanuatu Port Vila Erakor island Resort
Vanuatu : Farniente à Port Vila
3 avril 2017
Vanuatu Port Olry Santo
Vanuatu – Santo : Côte Est & village de Fanafo
29 mars 2017
Vanuatu – Santo : Plongée & Canyoning
15 janvier 2017

1 Comment

  1. En voilà une sympathique escapade !

Leave a Reply

Aurélie & Simon, Globe-trotteurs

Après un tour du monde de 10 mois, nous avons posé nos valises en Nouvelle-Calédonie. Nous partageons avec vous nos voyages en image et nos bonnes adresses ! En route !

Retrouvez-nous ici :
Newsletter

Pour ne pas manquer le prochain article, inscrivez-vous à la newsletter !

Moteur… ça Tourne… Action !
Vivre en Nouvelle-Calédonie
Close