Philippines : Nager avec des tortues à Apo Island

Philippines
2 juin 2015 / By / , , , , / 3 Comments

Nous y voici, la première étape de notre découverte des philippines. Nous avons 6 semaines devant nous pour appréhender une petite parcelle de la beauté de ces 7 000 îles. Cela paraît long mais c’est très court au final ! Surtout quand parcourir 200km prend quasi une journée ! Mais nous voilà arriver à Cébu City et nous sommes bien décidé à atteindre Apo Island pour aller nager avec les tortues !

tortue - Apo Island

 

Les philippines, ce n’était pas prévu ! Notre itinéraire initial était de passer 1 mois en Indonésie. Mais en cours de route, en faisant le point sur le climat et en discutant avec un ami de Simon qui vit en Indonésie depuis plusieurs années, on s’est aperçu que l’on risquait d’avoir pas mal de pluie. Changement de programme, on ira aux Philippines et on y passera 6 semaines puisque nous avons décider de retirer l’Australie de notre voyage – trop cher et pas assez de temps pour en profiter vraiment. C’est Maxime et Anaïs qui nous avait parlé de cette destination, qui au final n’est pas si touristique que ce que l’on imaginait. 

 

Se rendre à Apo Island : une épopée ! 

Mais revenons-en à nos moutons, nous sommes à Cébu et il faut rejoindre la toute petite île d’Apo, au large de Dumaguete. Après une nuit à l’hôtel à la Teo Fel Pension – double avec salle de bain pour 750 pesos – on se dirige de « bon matin » vers la gare routière. On trouve un taxi, on négocie, on arrive à la gare routière, on renégocie le prix et on cherche un bus en direction de Dumaguete. 

Pas de soucis, on nous indique un bus rapidement, il doit être 9h quand on s’installe à bord. Le temps passe, quelques personnes montent dans le bus, il est 9h45…. Bon on se dit qu’il faut peut-être que l’on se renseigne sur l’horaire de départ… 10h, le chauffeur nous dit que l’on devrait démarrer à 10h30… 10h45 on est toujours pas parti… Au final on se mettra en route à 11h10…. Nous payons 205 PHP pour le bus et 70PHP pour le ferry entre les 2 îles. 

Elle est pas belle la vie !

Elle est pas belle la vie !

Le trajet entre Cébu City et Dumaguete ne semble pas si long lorsque l’on regarde une carte. Moins de 150km et une traversée en ferry. Mais c’est sans compter la lenteur des transports. On arrivera finalement à Dumaguete vers 17h. Sachant qu’il faut encore prendre un Jeepney – transport local, une sorte de van à rallonges, customisé avec de belles peinture – et une banca – bateau local – pour atteindre l’île. On s’arrête donc dans un hôtel à Dumaguete. On en profite pour appeler chez Mario, un hôtel pas trop cher sur l’île pour vérifier qu’il a bien pris en compte notre résa par email. Mauvaise surprise, pas de réservation pour nous et il est plein ! Mais on nous donne le numéro de Mary’s House, le petit hôtel de sa soeur. Il reste une chambre, on la réserve ! 

Le lendemain matin, on part tôt en direction la gare routière pour trouver un Jeepney. Au final on trouve un bus qui peut nous déposer sur le bord de la route à côté du départ des bancas pour 22PHP. Une fois sur place un petit monsieur nous informe qu’il y aura une banca qui partira à 12h30. Si vous réservez dans l’un des 2 hôtels un peu plus haut de gamme de l’île, vous pouvez convenir directement avec eux d’un trajet en banca. 

Nous arrivons vers 13h – comptez 30 minutes de traversée, 300PHP/pers. Attention vous allez être fortement mouillé ! – sur l’île. A l’arrivée on nous demande de nous acquitter de 100 PHP de taxe environnement…. Puis on rejoint notre petit hôtel. La chambre est très simple : un lit double, une moustiquaire et sur le balcon une grande barrique d’eau et un toilette. Car j’ai oublié de vous dire que sur l’île il n’y a pas d’eau courante – même dans les hôtel plus chers – et l’électricité fonctionne de 18h à 21h environ. Et pas d’internet chez Mary = déconnexion totale pendant 5 jours ! On paye 500PHP par nuit avec le petit déjeuner : toast avec oeuf ou pancake. 

 

Nager avec les Tortues à Apo Island : c’est easy !  

Bon on s’y on en venait au vif du sujet : LES TORTUES ! Car si on vient se perdre sur cette petite île sans électricité -ou presque – sans eau courante et où l’on mange principalement du poisson c’est qu’on peut y nager avec 4 espèces de tortues différentes dans 1m d’eau. C’est d’ailleurs aussi les plus beaux coraux que nous aurons vu aux Philippines. Une fois nos sacs posés dans la chambre, on file sur la plage pour louer masques et tubas – 100PHP la journée et 100PHP de plus pour des palmes – et on part nager. Cela ne fait pas 2 minutes que l’on est dans l’eau que ça y est on aperçoit notre première tortue. C’est sublime, c’est magnifique, c’est grandiose ! Je ne sais pas pourquoi mais je trouve cet animal majestueux, si tranquille, si beau. Enfin bon c’est magique ! On fait quelques brasses et on en aperçoit 2 de plus. Et là bas encore une ! On passe 1h dans l’eau à s’émerveiller devant ce spectacle de la nature, à voir de belles étoiles de mer bleues, des coraux de toutes les couleurs. Il est temps d’en ressortir avant de rôtir, car en restant en surface comme ça on rougit vite ! 

 

Et sinon, qu’est ce qu’on fait sur Apo Island ? 

On passera encore 3 journées entières sur l’île. On prend le temps de discuter avec les autres personnes qui sont à l’hôtel – beaucoup de français sont de passage sur ce coin de paradis – on fait un petit tour à pieds pour aller voir l’autre côté de l’île, quelques maisons de pêcheurs, l’ancienne réserve marine détruite par un cyclone et beaucoup de marches en béton ! On prend le temps de lire notre bouquin du moment, bien installé dans les canapés du balcon de l’hôtel pendant les heures trop chaudes. Et sinon on retourne inlassablement admirer les tortues ! Tous les jours ! Et le soir venu, on retourne sur la plage pour observer le couché du soleil. Une vie simple, fait de petits plaisirs !

Le midi on mange des petites brioches sucrés – entre 2 et 7 PHP selon la taille – et le soir pour 150PHP/ pers. Olivia nous prépare à notre hôtel un morceaux de poisson grillé, du riz et un gros plat de légumes : c’est très bon ! On va prendre notre dessert au Sunset Bar. Une jeune femme y prépare de délicieux smoothies à la mangue pour 80PHP ou sinon on déguste une mangue simplement coupée en morceaux pour 30PHP. 

On a testé un midi de manger au Liberty Lodge. J’ai testé le sandwich poulet/mangue – autour de 150PHP je crois. C’est un peu cher mais très bon. Ça nous a changé un peu du poisson grillé. 

 

La vie est simple sur Apo Island, déconnectée. Je pensais m’y ennuyer, et c’est l’un de mes meilleurs souvenirs ! Les tortues, le calme, le temps de lire, le repos. Bref si vous allez aux Philippines, prenez 3 ou 4 jours pour aller sur Apo Island ! Pour simplifier le voyage vous pouvez prendre un vol entre Cébu et Dumaguete avec Cébu Pacifique. Réservé un peu en avance cela ne vous coûtera vraiment pas grand chose et vous permettra de faire le trajet d’aller en moins d’une journée. Mais ce sont vraiment les plus beaux fonds marins que l’on ait vu aux Philippines.

Prochaine étape l’île de Siquijor et une semaine de farniente dans un bungalow aux petits nions ! A très vite sur le blog !

(impossible de remettre la main sur les vidéos de tortues et sur d’autres photos malheureusement…) 

Encore un peu de lecture ?

Extension_visa_philippines
Faire son extension de visa aux Philippines
24 octobre 2015
Philippines : Bonnes adresses & transport 2/2
3 octobre 2015
Philippines : Bonnes adresses & transport 1/2
26 septembre 2015

3 Comments

  1. Moody's Home dit :

    Ah les Philippines… Encore un coup de coeur ! J’ai adoré ce voyage !

    • Lilie dit :

      Pour nous aussi ! C’est d’ailleurs le seul pays de notre tour du monde où l’on s’est dit qu’on voulait y revenir vite, peut être même l’année prochaine !

  2. Cécilia dit :

    Ah là là c’est troooop beau! c’est génial de pouvoir en voir autant d’un coup dans leurs élément naturel 🙂

Leave a Reply

Aurélie & Simon, Globe-trotteurs

Après un tour du monde de 10 mois, nous avons posé nos valises en Nouvelle-Calédonie. Nous partageons avec vous nos voyages en image et nos bonnes adresses ! En route !

Retrouvez-nous ici :
Newsletter

Pour ne pas manquer le prochain article, inscrivez-vous à la newsletter !

Moteur… ça Tourne… Action !
Vivre en Nouvelle-Calédonie
Close